Syndicate

Feed

love

Aug
20

Enragée, déçue, brisée

J'écris plus jamais parce que les choses vraies se salissent quand on écrit sur elles, et que les choses à peu près vraies deviennent grosses et plus vraisemblables — et donc deviennent dangereuses en plus d'être encombrantes.

Je pense que si je me laisse pleurer, les choses que je peux dire tout haut, puis transcrire fidèlement, sont plus vraies, donc par désir d'y voir plus clair je me suis laissée pleurer et voilà ce que ça a donné... Je me souviens plus ce que les bouts de phrases sont supposées compléter. Je me suis posé une question du genre “Qu'est-ce qui te fait si mal?”.

1. Que je suis une personne extraordinaire dans une enveloppe qui devient de plus en plus ordinaire, qui a donné beaucoup d'amour, toute ma vie, à des hommes qui ne le méritaient pas. J'aime à un moment donné parce que j'aime et c'est tout, même quand j'y vois clair.

2. Que ça apporte aucune consolation de se savoir désirée, ou plutôt envisagée, par des hommes qu'on désire pas. Que c'est enrageant même.

3. De sentir que l'attirance physique et le sentiment amoureux ne peuvent pas être réciproques pour moi, mais que pour les autres c'est assez commun.

4. D'avoir donné trois ans de ma vie à un homme qui trouvait rationnel de me donner une chance, mais qui m'a jamais trouvé 'hot', qui n'a jamais été amoureux de moi sauf peut-être la soirée où il était saoul chez Dave et qu'on se connaissait que depuis à peine un mois.

5. De savoir que C. a une intelligence émotionnelle comparable à celle de mon père. Très, très limitée. Et qu'il a peur de mes émotions, pourtant très peu exprimées et presque constamment sous contrôle pendant 3 ans avec lui.

6. D'avoir 39 ans et de pas avoir eu encore de vraie intimité amoureuse et sexuelle avec quelqu'un.

7. D'être toute seule et de voir trop facilement la petitesse des gens.

8. De vouloir tuer les gens qui sont en couple. Leur petit couple. Le marriage, vouloir des enfants avec quelqu'un. Le commentaire d'un enfant qui vient de 30 ans en arrière: "Toi tu pourras pas te marier p.q. t'es handicapée." De pas être le genre de fille qu'on aime assez pour ce qui est normal: le couple, le marriage, les enfants. De pas 'représenter' ça pour un homme qui me plait.

9. D'avoir raté D. qui était vraiment "le mien", peut-être.

Jun
25

Not into me

My boyfriend is gay. My boyfriend is homosexual.

I would like so much to be able to share this with a woman out there who's been through the same. Please contact me if you have.  Read more →

May
07

Je vais enterrer Bouboule

I am going to bury you, sweetheart. I will add a blankie in your little box. I miss you already. You taught me so much, I am so afraid to forget you, almost as afraid as I am to forget what you taught me. It did not feel like you were dead in my arms, last night. Read more →

Jun
10

Untitled

A wave of anger washed over me, anger against myself, at my age at the time, that stupid lyrical age, when a man is too great a riddle to himself to be interested in the riddles outside himself and when other people are mere walking mirrors in which he is amazed to find his own emotions, his own worth. Read more →

May
31

What is happening to me?

[HER] I am OK and at home playing hooky today. Read more →

May
26

Breaking and entering

I just finished watching the movie Breaking and Entering. Read more →

May
02

Unpackaged thoughts

Waited with my dad for about an hour outside of a court room this morning. I was there for morale support. Read more →

Apr
20

Been out of touch with the most beautiful woman

It’s been a couple of weeks since we last spoke, it feels like a couple of months to me. I am learning to be more independent, and I am lousy at independence. Getting lousier and lousier. I so much love this woman, and it’s like I’m re-discovering her now. Read more →

Feed